Perturber l’ordre établi aux Disrupt Talks de la DWCC : deuxième partie

Le mois dernier, nous vous dévoilions les trois premiers Disrupt Talks  organisés dans le cadre de la Digital Wine Communications Conference (DWCC) de l’année dernière, une conférence internationale qui réunit des rédacteurs et des influenceurs qui partagent leurs idées et leurs connaissances à propos de l’industrie.

L’année dernière, Nomacorc a parrainé les Disrupt Talks, des sessions menées par une série d’orateurs qui sont invités à partager leurs points de vue propres (en huit minutes seulement !) afin d’encourager le public à penser différemment, à “perturber” la manière traditionnelle de voir les choses. Issus de milieux différents et ayant des histoires différentes à raconter, les présentateurs de cette année n’ont pas déçu.

Dans le dernier post, nous avions parlé des récits de Judith Lewis (à propos du chocolat), de Bela Szabo (sur le marketing et la valorisation de la marque) et de Simon Woolf (concernant l’importance de se démarquer). Vous trouverez ci-dessous les trois derniers orateurs, qui donnent un éclairage précieux sur la participation et la communication dans le secteur, la nécessité d’injecter une dose d’humour dans l’industrie vinicole et de trouver sa passion pour se donner un dessein.

Nous sommes fiers d’avoir pu travailler avec la DWCC pour faire entendre les récits de ces six orateurs sur scène. Tous ont prononcé des mots forts et avancé des idées marquantes qui ont aidé non seulement le public, mais espérons-le toute personne qui les a entendus, perturbant leur façon de voir les choses de manière à ce que de nouvelles perspectives leur permettent de grandir. Bonne lecture !

Katie Myers : Communications1-7-16_Myers

Lorsque l’on s’aventure dans un secteur aussi complexe et ethnocentrique que celui du vin, il est vital de faire les choses à fond. Katie Myers nous parle de ses expériences, de l’importance de la communication et nous explique pourquoi elle est une fervente défenseure du secteur.

Richard Hemming : Humour1-7-16_Hemming

Richard Hemming, MW, pense que l’industrie du vin manque et a désespérément besoin d’humour. Il est persuadé qu’il est indispensable de l’intégrer dans nos écrits et nos discours à propos du vin pour le rendre plus accessible au consommateur de vin lambda. Il nous encourage à changer la perception sévère du vin en ne le prenant pas trop au sérieux, ni soi-même d’ailleurs.

Chris Hendricks : Dessein1-7-16_Hendricks

En plus de militer contre le harcèlement chez les jeunes, Chris Hendricks est musicien. Il consacre sa vie à ses passions. Bien que n’évoluant pas dans l’industrie vinicole, il inspire d’autres personnes à afficher la même passion et la même créativité dans tous leurs actes. Imaginez alors tout ce qu’il serait possible de réaliser.

 

Laisser un commentaire