En direct de la cave : dégustation d’un Pinot Noir “Shea Vineyard” 2007 de Ken Wright Cellars

Ken Wright, pionnier du Pinot Noir, est désormais aussi un vrai cover-boy. Un article paru récemment dans Wine Spectator retrace son parcours de « maître du Pinot Noir en Oregon, » qualificatif auquel on pourrait ajouter une longue liste de surnoms, dont « terroiriste » et « l’homme qui parlait au Pinot ».

Cela fait plus de 30 ans que Ken Wright fait parler de lui dans la Willamette Valley. Après un long séjour chez Panther Creek Cellars spécialiste du Pinot Noir de l’Oregon, il a quitté en 1994 son employeur pour creuser sa propre niche et fonder sa propre cave, Ken Wright Cellars à Carlton.

Wright produit actuellement douze Pinot Noir à partir d’un seul vignoble, et avec sa connaissance approfondie de la région, il s’efforce de faire découvrir à d’autres le terroir de l’Oregon et la diversité de ses microclimats.7-16_2007Pinot

Il y a peu, je me suis assise pour déguster un Pinot Noir Shea Vineyard 2007 de Ken Wright pour voir comment il avait évolué sept ans après sa mise en bouteille.

Bien qu’initialement démoli par les critiques, le frais millésime 2007 de l’Oregon est devenu l’un des chouchous des pinotphiles, en particulier en vieillissant. Encadrés par deux millésimes inhabituellement chauds, la cuvée 2007 de Wright illustre parfaitement comment des années plus fraîches et le degré d’acidité plus élevé qui en résulte peuvent permettre à un vin de vieillir avec grâce et délicatesse.

Parfait exemple du style Ken Wright, ce vin exprime encore des notes de fraises déshydratées, de pelure d’orange séchée, de grain de poivre vert et d’herbes sèches, qui flottent par-dessus un bouquet de cerises et quelque chose qui ressemble à une alléchante forêt tapissée de champignons sauvages et d’écorce de cèdre.

Le vin arbore également une typicité caractéristique du vignoble de Shea Vineyard, cette “Shea-itude” qui s’exprime souvent à travers des fruits rouges foncés, des pétales de rose, de l’écorce de cèdre et des cerises noires, que l’on retrouve tous dans ce vin. Après plusieurs heures, le Pinot s’ouvre pour révéler des cerises noires, des graines de fenouil et de la figure séchée, de même que ces influences de baies rouges foncées et de mûres sauvages, avec une bouffée de fumée de feu de camp en finale. Le millésime 2007 accompagnerait superbement de la truite ou du saumon, ainsi que du canard fumé au thé.

C’est un magnifique exemple de l’étonnant potentiel de garde de ce millésime. Et, obturée par un bouchon Nomacorc Classic+, la capacité de vieillissement de ce vin est également la preuve que les bouchons synthétiques modernes aussi ont de l’endurance.

Crédit photographique :  Ken Wright Cellars et  Cellar Tracker

À propos de l'auteur

Originaire de San Francisco, Thea Dwelle écrit sur son blog dédié au vin Luscious Lushes depuis 2008. Alors qu'elle perfectionne ses compétences avec son CWAS (California Wine Appellation spécialiste) et CSW (en cours), elle travaille en tant que consultante pour des logiciels dans le commerce du vin et participe à des conférence en tant qu'oratrice sur des sujets tel que le vin, la technologie et le tourisme vinicole. Thea a également co-fondé Wine Bloggers Conference Scholarship, qui offre des subventions afin d'amener de nouveau écrivain blogger à la Conférence Annuelle "North American Wine Bloggers Conference"

Laisser un commentaire